J AI TOUJOURS FAIM (partie 1)


Malgré toute la bonne volonté du monde, nous sommes motivés, on se contrôle, on mange... Mais vous avez toujours envie de manger, à tout moment, en tout lieu ; vous avez l’impression de n’être jamais rassasié, y compris après le repas.


Alors d’où vient ce problème ? A moins que la faim se loge avant tout dans ma tête ?



Nous sommes toutes passées par la phase "Je veux perdre du poids".

Mais souvent, nous ressentons une sensation qui se transforme en obsession : LA FAIM.

Et pourtant, nos irréductibles poignées d'amour ne nous empêchent pas de vider le frigo... On a beau être conscientes du crime, rien n'y fait. L'envie de manger prend le dessus ! Du coup, alors qu'on a perdu 3 kg après un régime amincissant, bing, on en récupère 4 deux semaines plus tard. Les régimes ne font pas maigrir à long terme. Ils aggravent le surpoids, provoquent des complications médicales, des troubles du comportement alimentaire ainsi que des difficultés psychologiques. Mieux vaut MANGER ÉQUILIBRÉ, un principe valable pas uniquement pour le moral !

J AI FAIM...OU PAS?

Bizarrement, il suffit souvent d'ouvrir le frigo pour sentir monter la faim. Mais attention à ne pas confondre FAIM et GOURMANDISE. En effet, il est bon de rappeler qu'il faut attendre 2 heures après le repas pour savoir si l'on a à nouveau vraiment faim. Parfois, la faim peut constituer une sorte de réaction émotive face à un choc psychologique.

Ça commence dès l'enfance, et même dès la petite enfance, où nous apprenons ce que sont FAIM et SENSATION DE SATIETE. Il est donc important d'insister sur les apprentissages auprès des parents. TOUTE LA VIE, nous traînons les SEQUELLES INCONSCIENTES des expériences alimentaires précoces : RATIONS EXCESSIVES, PEUR DE MANGER, FORCAGE, COMPULSION DE MANGER A TOUTE VITESSE, NE PLUS SAVOIR S ARRETER , ACCEPTER DE SUBIR L’ALIMENT AU DELA DES SENSATIONS DU CORPS, sont des TRACES DES VECUS des deux ou trois premières années de vie.

LA BONNE HABITUDE POUR LES PARENTS - N'utilisez pas la nourriture pour consoler ou distraire votre enfant. - Ne restreignez pas ses menus selon VOS préférences, laissez-lui le choix d'aimer tous les aliments ! - N'insistez pas pour qu’il finisse son assiette à tout prix. Et inversement, ne le stoppez pas s'il n'a pas terminé. - Ne le félicitez pas d'avoir mangé tel ou tel plat. Il risquerait d’en manger pour vous faire plaisir et non en fonction de sa faim. N'oubliez jamais que vous ETES LE MODELE, mais que le CONTROLE DE LA FAIM DOIT ETRE CELUI DE L’ENFANT.


Suite dans un prochain post :

la fatigue , le stress…et quels sont les solutions pour ne plus avoir faim et se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

Suivez  moi : 

  • Facebook Social Icône

Tél : 06 28 32 50 50

© 2018 par Pascale MASSART. Créé avec Wix.com