L'avocat

Mis à jour : mai 27


Douceur et onctuosité de la chair de l’avocat en font un partenaire gourmand au quotidien. Facile à consommer, il est présent sur les étals toute l’année pour contenter votre gourmandise et favoriser votre bien-être.

Un avocat pèse 300 grammes en moyenne. Sa peau noire, lisse ou rugueuse selon les variétés, révèles-en son cœur une chair verte et onctueuse qui entoure un gros noyau. Énergétique, l’avocat est un fruit riche en acides gras et en vitamines qui favorisent votre bien-être. L’avocat se consomme exclusivement cru. Il suffit de l’ouvrir en deux pour le savourer nature, relevé d’épices, d’herbes ou de citron, ou en accompagnement. Deux variétés d’avocat sont commercialisées en France, dont une petite partie est produite en Corse.

S’il existe plusieurs centaines de variétés d’avocat, elles proviennent de trois souches : guatémaltèque, mexicaine et antillaise. Seules quelques-unes sont commercialisées en France. Le Hass, d’origine guatémaltèque, et le Fuerte, hybride des races guatémaltèque et mexicaine dominent le marché. Si vous dégustez vos avocats le jour-même, assurez-vous simplement que la chair est souple à proximité du pédoncule. La variété Hass a également la particularité d’une peau qui brunit à maturité.

Privilégiez un endroit frais – mais pas trop froid – (6 °C minimum) pour conserver vos avocats : Fermes, ils se gardent jusqu’à 5 jours à l’air ambiant. Bien mûrs, vous pourrez les conserver 2 ou 3 jours en les stockant au frais.

Pas question d’attendre pour vous régaler d’un bon avocat ? Deux solutions pour le faire mûrir :placez-le dans un compotier à proximité d’autres fruits, comme la pomme ou la banane qui dégagent de l’éthylène ;enveloppez-le dans du papier journal. Et si vous n’avez consommé que la moitié d’un avocat, pensez à bien conserver le noyau sur l’autre partie et citronnez-la copieusement. Emballez-la ensuite dans du film alimentaire, avant de le stocker au frais, pour ralentir sa maturation et son oxydation.

Pour déguster un avocat, rien de compliqué. Il se déguste le plus souvent nature ou s’accommode de peu pour en faire un plat savoureux. Voici quelques ingrédients à associer avec l’avocat pour le sublimer !

Les plus pressés apprécieront ! L’avocat demande moins d’une minute de préparation. Pour consommer le fruit : ouvrez-le en deux dans le sens de la longueur, faites tourner les deux hémisphères obtenus dans le sens contraire pour les dégager du noyau, piquez ce dernier avec la pointe d’un couteau pour l’extraire sans meurtrir la chair.

Vous pouvez ensuite, au choix et selon la préparation choisie :le garnir, le tailler en fines lamelles ou en petits cubes, le mixer. Pensez juste à citronner la chair de l’avocat pour éviter qu’elle ne s’oxyde.

Doux et crémeux, l’avocat se déguste nature, mais ses saveurs se mêlent également à merveille avec : des épices (curry, piment),de l’ail ou de l'oignon, des herbes aromatiques, des fruits (pomme , citron ou des légumes (tomate ),du poisson (thon) et des crustacés (crevettes, crabe).

La texture crémeuse et le goût tout en douceur cachent un fruit gorgé de vitamines. Un véritable concentré de bien-être à déguster à la petite cuillère ! Riche en acides gras et en minéraux, l’avocat est une source d’énergie qui vous accompagne au quotidien.

L’avocat trouve ses origines en Amérique Latine. Dès que les Européens le goûtèrent, sa culture fut rapidement introduite dans d’autres pays du monde. Les premières pousses d’avocatier ont été retrouvées au cours de fouilles dans les forêts tropicales du Mexique : elles datent de 8 000 ans avant notre ère. À cette époque déjà, les Mayas et les Aztèques l’avaient intégré à leur régime alimentaire. À son arrivée en Amérique Latine au XVIe siècle, l’explorateur Cortès se vit offrir des avocats. Le chroniqueur qui l’accompagne décrit le fruit bien mûr « comme du beurre », qui possède « un goût délicat et crémeux ». Les populations indigènes l’appellent ahua qualt qui devient rapidement, par déformation aguagate puis avocat. Il est ramené en Espagne au XVIIe siècle et sa culture s’étend rapidement aux Antilles, à la Californie, l’Afrique, l’Australie, Israël, et bien évidemment à l’Espagne.

En langue aztèque, ahua qualt (qui a donné le mot avocat) signifie testicule. Une dénomination qui rappelle la forme du fruit…Considéré longtemps comme un produit de luxe en Europe, l’avocat avait une toute autre réputation en Amérique, où on le surnomma longtemps « le beurre du pauvre ». En France, l’avocat est plus souvent consommé nature ou salé. Mais à Madagascar et au Brésil, le fruit entre dans la composition de desserts ou se déguste avec un peu de sucre. L’avocatier est un arbre d’origine mexicaine, de la même famille que le laurier. Il peut atteindre jusqu’à 15 mètres de haut.

La majorité des avocats présents sur les étals proviennent d’Israël, d’Espagne et du Mexique. Au printemps et à l’été, les avocats proviennent du Kenya et d’Afrique du Sud. On trouve aussi une petite production d’avocats en Corse.

L'avocat, ce fruit originaire du Mexique, est plutôt riche en matière grasse, mais il compte de nombreux bienfaits pour notre santé. Si votre digestion est parfois un peu compliquée, mangez de l'avocat. Un avocat contient en effet en moyenne 7% de fibres, ce qui facilite le transit intestinal ! Outre ses vertus digestives, l'avocat a une autre qualité : les acides gras qu'il contient donnent rapidement au cerveau de celui qui le mange le signal de la satiété ! Il agit sur le taux de cholestérol de deux manières distinctes. D'abord, il contient des phytostérols qui réduisent le LDL, appelé mauvais cholestérol. Ensuite, il contient aussi de l'acide oléique qui augmente le bon cholestérol, HDL ! L'avocat est gras, c'est évident. Sauf que les graisses qu'il contient sont des acides gras insaturés, qui sont excellents pour le système cardio-vasculaire. On le sait, les carottes sont réputées être bonnes pour la vue. Eh bien l'avocat aussi ! Il contient également des caroténoïdes, en l'occurrence, la lutéine. Il contient de nombreuses vitamines, dont les vitamines C et E, et d'autres vitamines dont on manque souvent dans notre alimentation. La vitamine K que contient l'avocat impacte positivement la glycémie. C'est un aliment conseillé aux diabétiques, notamment. Ne nous emballons pas trop sur le sujet : certaines études prétendent que l'avocat a des vertus préventives anti-cancer, notamment le cancer de la prostate. Mais cela ne reste pas prouvé. Aucune étude n'affirme le contraire, c'est l'essentiel. Il contient également du magnésium et du potassium, en plus des autres vitamines. Excellent pour les femmes enceintes qui souffrent de carences vitaminiques ! Les vertus anti-oxydants de l'avocat sont indiquées pour contenir ou réduire les inflammations, notamment celles de l'endomètre, durant les règles.

Le conseil du chef : « Chauffé quelques minutes en le roulant de vos mains, l’avocat verra sa peau se décoller bien plus facilement. »

« Pour changer du citron et éviter de donner une saveur acide à votre avocat, vous pouvez poêler sa chair très rapidement dans une poêle préalablement montée en température. »


La recette : https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/en-cuisine/recettes/poke-bowl-mangue-avocat

La source : https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/ https://www.passeportsante.net

Suivez  moi : 

  • Facebook Social Icône

Tél : 06 28 32 50 50

© 2018 par Pascale MASSART. Créé avec Wix.com