Suivez  moi : 

  • Facebook Social Icône

Tél : 06 28 32 50 50

© 2018 par Pascale MASSART. Créé avec Wix.com

LA CHÂTAIGNE


Connu depuis des millénaires, le châtaignier est toujours considéré comme un arbre nourricier. Plusieurs centaines de variétés peuplent aujourd’hui les forêts françaises. Délicieuse et généreuse, la châtaigne participe à votre bien-être grâce à sa richesse en nutriments et minéraux essentiels. La châtaigne est le fruit de l’automne par excellence. Sous la bogue recouverte de piquants, son enveloppe est d’un beau brun relevé de rouge brillant. Sa chair est farineuse et douce. De nombreuses variétés de châtaigniers peuplent les forêts françaises. Elles ont néanmoins une préférence pour les sols acides des zones de semi altitude, dans lesquelles elles prospèrent. La châtaigne fraîche est présente sur les étals de mi-septembre jusqu’à la fin octobre. Les plus consommées en France sont : la Comballe, la Marigoule, la Bourrue, la Précoce Ronde des Vans, la Montagne, la Bouche Rouge, la Sardonne et la Bouche de Bétizac.

Pour sélectionner vos châtaignes : Veillez à ce que le fruit soit bien brillant, c’est la garantie de sa fraîcheur. Regardez-le sous tous les angles : un trou dans la coque est souvent signe de ver ou d’insecte. Prenez la châtaigne entre les doigts ; le fruit doit être bien plein (pas d’espace entre l’amande et l’écorce).

Aliment à la fois rustique et raffiné, la châtaigne se conserve, une fois épluchée, entre 4 et 5 jours dans le bac du réfrigérateur. Si vous souhaitez les conserver plus longtemps (par exemple en prévision des fêtes de fin d’année), voici une technique simple :Mettez les châtaignes entières et non épluchées à tremper quelques heures dans de l’eau froide. Retirez-les et laissez-les s’égoutter à l’air libre une demi-journée. Une fois séchées, utilisez un bocal (plus ou moins grand en fonction de la quantité de fruits) dans lequel vous alternerez couche de sable et couche de châtaignes. Finissez par une couche de sable et entreposez le bocal dans un local bien aéré (cave ou garage par exemple).

Sur les étals, la châtaigne fraîche est généralement présentée en vrac, mettant en valeur la brillance et la couleur chaude des fruits. Pour les produits séchés ou cuits, les bocaux en verre permettent d’apprécier la tenue de la châtaigne ; ce seront plus généralement les fruits entiers qui seront privilégiés. La châtaigne se décline aussi bien en version sucrée que salée. Elle est aussi simplement poêlée. Voici quelques idées et associations qui donnent à ce fruit toute son ampleur gustative !

La préparation de la châtaigne demande un peu de temps, mais rien de très compliqué ni de très long quand on connaît ces quelques astuces : Commencez par laver et trier les fruits. Plongez-les dans l’eau froide et écartez celles qui surnagent : elles sont sèches ou creuses L’épluchage prend un peu de temps, une fois cette opération effectuée, on peut agrémenter la châtaigne de différentes façons, en passant par l’entrée jusqu’au dessert. On peut réaliser de la farine de châtaigne qui entrera dans diverses utilisations, intéressantes pour des préparations sans gluten.

On peut utiliser les châtaignes cuites dans les soupes, en entrées, en accompagnement de plat, en dessert.

Pour les griller à la poêle, ouvrez légèrement l’écorce avec la pointe d’un couteau. Une fois cuites, elles s’ouvriront toutes seules. Pour une cuisson à l’eau, entaillez la lunule (la partie la plus claire) de part et d’autre. Plongez les châtaignes dans l’eau froide et patientez 3 min après ébullition. Égouttez-les et passez-les sous l’eau froide ; l’écorce et la petite peau amère partent par simple pression des doigts.

La châtaigne se prête à tous types de cuisson, de la poêle au four en passant par le four à micro-ondes ; 20 min environ à la poêle ou au four, grillées sur les braises (temps de cuisson environ 10 à 15 mn) pour dorer le fruit. La poêle trouée, dédiée exclusivement à la cuisson de la châtaigne, saisit parfaitement le fruit à cœur, 15 à 20 min à l’eau pour une cuisson diététique, 10 min au four à micro-ondes pour une dégustation rapide. N’oubliez pas d’inciser l’écorce pour éviter qu’elle n’éclate à la cuisson.

La châtaigne, avec ses saveurs douces et subtiles, se marie aussi bien avec vos desserts qu’avec les recettes salées. Elle est notamment l’une des vedettes des repas traditionnels de fin d’année, cuite avec de la volaille (chapon, dinde, etc.). Donnez à vos plats un touche de gourmandise en mariant la châtaigne avec :du foie gras, des viandes séchées (viande des grisons), du porc ou de la volaille, du potiron, de la mâche des fromages rustiques à pâte pressée (tomme, comté, etc.),de la crème ou du lait, de la vanille ou du chocolat noir, de la pomme compotée ou dorée à la poêle.

La châtaigne est l'un des aliments réconfortants des saisons froides, profitez-en ! Riche en amidon (glucides complexes) et concentrée en potassium, elle participe à votre équilibre au quotidien. Les sportifs et les personnes actives pourront se régaler d’une assiette de châtaignes ; elles leur donneront de l’énergie à revendre !

Arbre nourricier, le châtaignier a traversé le temps et l’histoire des hommes. Le châtaignier est présent depuis des millénaires sur Terre et y prospère depuis l’ère tertiaire. Si l’espèce faillit disparaître pendant l’ère glaciaire, elle fut vite réimplantée par l’homme qui considérait le châtaignier comme un arbre nourricier, fournissant à la fois des fruits pour l’alimentation et du bois pour l’ameublement.

Surnommé « arbre à pain », le châtaignier est principalement cultivé dans les régions montagneuses, dans lesquelles les plantations céréalières sont compliquées, voire impossibles (Corse, Cévennes, Auvergne, etc.). La châtaigne, ou « viande du pauvre », compose alors l’aliment de base des repas des plus humbles. Un comble quand on sait qu’elle accompagne aujourd’hui les repas de fêtes.

Demandez autour de vous la différence entre le marron et la châtaigne ; vous risquez bien de vous retrouver avec une version propre à chacun ! Pour faire simple, le marron et la châtaigne sont sensiblement la même chose :Ils sont tous deux comestibles – excepté le marron d’Inde, fruit du marronnier. La différence se fait à l’ouverture de la bogue. La châtaigne est cloisonnée, tandis que le marron présente un fruit non fragmenté (utilisé par exemple pour la confection des délicieux marrons glacés.

L’apport calorique de la châtaigne est de 375 kcal pour 100 g. Elle est riche en vitamines C, en provitamine A et en vitamines du groupe B (sauf la B12). Elle est également riche en minéraux : potassium, fer, zinc, cuivre, manganèse, soufre, sodium et calcium.

La châtaigne contient des bons sucres (essentiellement de l’amidon) digestes et qui procurent une énergie durable. Attention elle est toutefois déconseillée pour les personnes diabétiques.

La châtaigne est très nutritive, énergétique, reminéralisante, anti-anémique. aide à combattre le stress et la fatigue, excellent tonique musculaire et veineux, favorise la digestion des autres aliments, aide à lutter contre le froid.

Le docteur Valnet, précurseur de l’aromathérapie, la recommandait aux asthéniques physiques et intellectuels, aux anémiques, aux enfants, aux vieillards, aux sujets prédisposés aux varices et aux hémorroïdes. C’est aussi un aliment de choix pour les sportifs et les travailleurs de force.

Les avantages de consommer des châtaignes :Fournit de l’énergie : les châtaignes apporte une quantité importante de glucides, ils sont majoritairement lents puisqu’il y a moins de 4% de sucres ;riche en potassium : 100 g de châtaignes couvrent environ 20% des besoins en potassium ; apporte du phosphore : ce minéral est indispensable à la bonne santé des dents et des os, 100 g de châtaigne permettent de couvrir plus de 7% des apports quotidiens ; pauvre en gras : il n’apporte qu’un peu plus d’un gramme de lipides pour 100g, soit beaucoup moins que les autres fruits à école qui en renferme, en moyenne, plus de 20 g ; en plus il s’agit de « bons gras ».C’est une source de fibre : pour être rassasié et pour lutter contre la constipation, on doit consommer 30 g par jour de fibres. Pour 100 g de châtaignes nous avons 4 g de fibres.Elle contribue au bon fonctionnement du système nerveux grâce au magnésium qu’il contient, nécessaire pour lutter contre le stress.

Les glucides de la châtaigne sont essentiellement composés d’amidon, dont une grand partie est un amidon résistant. Ce type d’amidon a un effet protecteur pour la santé du colon.La châtaigne renferme divers éléments bénéfiques comme la vitamine B9 (ou les folates). Il couvre près de 30% des apports quotidiens en folates très utiles lors de la grossesse pour prévenir les risques de spina-bifada. Riche en fer : elle apporte 7% des besoins en fer pour 100g de châtaigne consommée. Elle a l’avantage d’être sans gluten pour les intolérants et les maladies cœliaques.

Les feuilles quant à elles, se récoltent au printemps lorsqu’elles sont tendres., elles seront utilisées séchées en infusion. Voici quelques bienfaits de la feuille de châtaigne, elles sont conseillées pour :

· guérir les toux quinteuses et persistantes ainsi que bon nombre d’affections bronchiques, boire une tisane 3 fois par jour.leurs propriétés sédatives aide à soulager les rhumatismes.Les feuilles de châtaigne, seront utilisées en soin externe pour donner de jolis reflets cuivrés aux cheveux blonds ou châtains, pour cela prendre 2 poignées de feuilles par litre d’eau faire un décoction, filtrez et utilisez cette lotion en eau de rinçage sur vos cheveux.

Conseils :Les châtaignes sont très nutritives et pour les consommer, je vous conseille de les déguster soit nature (grillées ou à la vapeur), en guise de goûter ou de dessert, soit les cuisiner comme un légume dans vos crudités ou en accompagnement de plat. Je vous déconseille les confitures, les crèmes de marrons ou les desserts sucrés à base de châtaignes du commerce, beaucoup trop calorique ce qui point de vue nutritionnel n’est pas vraiment top ou alors soit se limiter à de très petites quantités et très occasionnellement ou soit les cuisiner en évitant le sucre ajouté. Profitez d’une bonne ballade en forêt, pour vous oxygéner, faire le plein de bonnes énergies positives et ramassez des châtaignes, des champignons (si vous vous y connaissez), et prolongez ces bons moments à travers une bonne dégustation de vos cueillettes.


Les sources :https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/

https://plaisirs-bio.fr/bienfaits-de-la-chataigne/

La recette : https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/en-cuisine/recettes/trifle-pomme-noix-chataigne