Suivez  moi : 

  • Facebook Social Icône

Tél : 06 28 32 50 50

© 2018 par Pascale MASSART. Créé avec Wix.com

LE NAVET

Avec la carotte et le poireau, le navet est le troisième mousquetaire des légumes dits "basiques" en toute saison. Originaire d’Europe de l’Est, cette racine gorgée d’eau n’est pas aussi fade que sa réputation le laisse entendre. Au contraire, son goût caractéristique donne une touche indispensable à de nombreuses spécialités régionales comme à des plats très raffinés. Ses qualités nutritionnelles en font un compagnon de votre bien-être, apprécié de l’automne au printemps.


Le navet est une racine, mais saviez-vous qu’il appartient à la famille des choux ?


Légume populaire à travers les siècles, il a l’avantage de pousser sur des sols pauvres. Cela lui a valu d’être pendant longtemps un aliment de base de nombreux plats rustiques Il était surnommé "légume de disette" ou "légume des pauvres

Il aide à passer l’hiver en forme ! Il a une forte teneur en minéraux et en fibres, contient de la vitamine C et est peu calorique et facile à digérer.


D’un coup d’œil, constatez le blanc pur du navet et la vivacité du rose. Surtout, pas de taches brunes, ni de flétrissures, ni de blessures. Au nez, le navet doit dégager une odeur légère… jamais forte ou piquante. Évitez les gros navets, ils sont souvent durs et creux.


Emballez-le dans un sachet perforé. Gardez-le 3 ou 4 jours dans le bas du réfrigérateur, mais n’attendez pas qu’il se déshydrate et ramollisse ; les fanes 4 à 5 jours.

Qu’ils soient doux ou piquants, les navets offrent un éventail de saveurs et se cuisinent de mille façons. Seuls, avec d’autres légumes, en morceaux ou en purée… à vous de varier les plaisirs.


Pour une salade, râpez-le comme s’il s’agissait de carottes.

Pour la soupe, une fois cuit, passez le navet avec les autres légumes au mixeur plongeant ;en petits dés à faire mijoter dans un bouillon de poule avec du céleri, des carottes et des poireaux.

Au pot-au-feu, vous pouvez les laisser cuire entiers s’ils ne sont pas trop gros.

5 à 10 minutes, sauté à la poêle ou au wok, dans un peu de beurre : un régal ! Essayez de le faire caraméliser en ajoutant un peu de miel…Une trentaine de minutes au four, coupé en quartiers.


Sa texture et son parfum se prêtent aux associations contrastées :hyper fondant, en purée avec du fromage… du Cantal par exemple ;avec des noisettes grillées, les deux parfums se marient incroyablement bien ;viande et poisson : en accompagnement de côtes de porc ou servi avec un pavé de saumon ; Avec des carottes, des panais, des topinambours et des rutabagas, dans une marmite de légumes anciens. Ne jetez pas les fanes vertes, elles apporteront des nuances « moutardées » dans des soupes et veloutés.

Quand vous cuisinez une viande un peu grasse comme le canard, pensez à l’associer au navet pour alléger le plat sans perdre en saveurs.


Vous connaissez le chou-navet ? C’est l’autre nom du rutabaga, un cousin du navet dans la grande famille des crucifères (comme le chou, le radis et le colza).


RECETTE à base de NAVET :

https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/en-cuisine/recettes/navarin-d-agneau-aux-deux-navets